ère de l'automatisation

Tokbox – L’ère de l’automatisation

Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...

La société Tokbox propose des solutions de communication intégrées dans des applications. Elle propose un livre blanc dédié à la montée de l’intelligence artificielle dans l’assurance, intitulé « L’ère de l’automatisation« . Quelques points à retenir!

L’ère de l’automatisation: la montée de l’intelligence artificielle

Ce livre blanc a pour vocation de détailler comment bénéficier des atouts de l’intelligence artificielle dans l’assurance, tout en maintenant la part d’humain nécessaire et impérative dans cette activité.

L’intelligence artificielle est l’un des gros sujets du moment, avec des prises de participation qui s’accélèrent dans le secteur de la tech. L’objectif est de pouvoir maîtriser au mieux les enjeux. Les attentes des clients sont également en train de se renforcer avec l’arrivée des assistants personnels au domicile. Toutefois, les assureurs sont en retard. Il arrive même fréquemment l’expérience client ne soit pas à la hauteur. L’assuré sortant d’un « point de contact » soit déçu soit mécontent.

Cependant, il semblerait qu’un effet de rattrapage soit lancé. La technologie actuelle a la capacité de révolutionner l’industrie, que ce soit d’un point de vue expérience client ou réduction des coûts.

 

Les cas d’usage de l’intelligence artificielle dans l’assurance

Les acteurs de l’assurance connaissent, voire ont déjà déployés quelques cas d’usage :

  • Gestion des sinistres: l’automatisation des différentes étapes, en intégrant une large dose de selfcare
  • Sinistres « sans contact »: automatisation de bout en bout de la déclaration à l’indemnisation. Cela intègre un mix de technologies.
  • Lutte contre la fraude: en traitant les sinistres grâce à l’intelligence artificielle, il est possible de réduire significativement les cas de fraude, qui coûte plus de 40milliards de dollars par an aux assureurs états-uniens.
  • « Voyez-ce-que-je-vois » (Note: Difficile à traduire autrement!): Utilisation de la vidéo avec le smartphone de l’assuré dans l’expertise des sinistres ou le service client.
  • Chatbots: utilisation des assistants conversationnels pour traiter des questions basiques, résoudre des demandes ou contrôler la couverture des assurés.
  • Marketing et données: plus largement, l’usage des données par l’intelligence artificielle permet de déterminer une forte stratégie marketing.
  • Souscription: L’analyse et le croisement des données disponibles lors de la souscription, pourrait permettre d’automatiser ces étapes et de tarifer au plus juste prix.

 

ère de l'automatisation

 

Les chiffres et les études qui se succèdent montrent que l’intérêt est réel et que le momentum est atteint, et notamment:

  • 74% des clients seraient ouverts à des conseils personnalisés donnés par un ordinateur (étude Accenture)
  • Réduction significative des délais (de 15j à 2/3jours)
  • Développement du selfcare

 

L’ère de l’automatisation ne se fera pas sans l’humain

Le livre blanc rappelle ce qui est désormais une évidence. L’usage de l’intelligence artificielle et l’automatisation que l’on peut obtenir ne se feront pas sans l’humain.

On voit apparaître deux types de profils:

  • Ceux qui administrent les outils
  • Ceux qui conservent le nécessaire contact avec les clients.

Ce sont ces derniers qui sont les employés d’aujourd’hui, qui apprécient de rendre un service à leurs assurés. Toutefois, il faudra les faire monter en compétence, car toutes les tâches simples vont être automatisées. Ils devront alors traiter des dossiers plus complexes et souvent plus sensibles humainement. C’est bien cela, l’émotion, la touche humaine qui sera leur spécialité demain.

Deux chiffres pour terminer, provenant d’une étude CEB TowerGroup Insurance:

  • 40% des consommateurs préfèrent être autonomes dans leur recherche d’information sur les produits d’assurance
  • En revanche, 63% préfèrent parler à quelqu’un lors de l’acte d’achat.

Etudes de cas

Note: pour rappel, les études de cas sont liées à l’offre de service de Tokbox.

Esurance

Lors du sinistre automobile, Il n’est pas seulement important d’organiser rapidement une expertise. La charge émotionnelle est importante. Le choix de la vidéo a été fait pour assurer une téléexpertise rapidement et estimer les coûts en direct avec l’assuré. Il est alors possible d’organiser les réparations dans les meilleurs délais.

ère de l'automatisation esurance

Gistek

Gistek a pour ambition de retravailler toute la chaine de valeur. En associant live-video et d’autres outils, Gistek connecte très rapidement l’assuré à son écosystème de partenaires. De plus, en renforçant l’usage de l’intelligence artificielle avec des capteurs divers (GPS, gyroscope, accéléromètre, sonomètre, etc.), le service rendu au client est à la fois meilleur et l’information acquise pour l’entreprise suffisante pour garantir un bon traitement.

ère de l'automatisation gistek

Et vous, quels sont vos cas d’usage ?

Vous souhaitez identifier dans votre environnement comment vous pourriez exploiter l’intelligence artificielle? Contactez nous pour en parler! Jinnbee cherche à vous apporter toute l’information et l’accompagnement dont vous avez besoin pour faire émerger vos besoins.

Tokbox – L’ère de l’automatisation
0 Partages

Vous pourrez aussi aimer