revue de presse du 17 avril 2018

Revue de presse du 22 février 2018

No votes yet.
Please wait...

Voici un petit tour d’horizon des articles qui ont attiré mon attention et méritent d’apparaître dans la revue de presse du 22 février 2018!

Au menu: une ridicule course de ski de robots, des écosystèmes, des chatbots et du coaching santé.

Course de robots à skis

On m’a récemment signalé cette vidéo publiée sur Youtube. Elle représente à mon sens tout l’échec de l’innovation!
En l’occurrence, on invente un robot, concentré de technologie, et on lui demande de reproduire la même chose que ce que l’on sait déjà faire. Cela permet ainsi à l’inventeur de prouver à la face du monde toute la qualité de son invention et de tenter de faire comprendre aux sceptiques tout l’intérêt que cela peut représenter pour l’avenir.

Toutefois, tout le temps passé à cela est du temps perdu à inventer de nouveaux usages qui vont avec! Une nouvelle technologie peut avoir 2 intérêts:

  • Améliorer un processus existant pour gagner en efficience
  • Transformer les usages pour exploiter au mieux la technologie en question.

Selon vous, que peut-on faire de plus intelligent avec de tels robots?

 

Ecosystèmes et plateformes

Liens: http://www.asiainsurancereview.com/News/View-NewsLetter-Article?id=41616&Type=AIRPlus.

L’équipe McKinsey a encore frappé! Ils détaillent dans un nouveau rapport (que je résumerai ultérieurement) les notions d’écosystèmes et de plateformes. Selon eux, [inlinetweet prefix= » » tweeter= »joel_bassani » suffix= » »]les écosystèmes seront à l’origine de 30% des revenus globaux d’ici 2025[/inlinetweet]! Les écosystèmes seraient porteurs de 3 types de valeurs:

  • En tissant des liens, ils réduisent les frictions pour le client qui bascule d’un service à l’autre.
  • Ils exploitent au mieux les effets d’une mise en réseau
  • Ils intègrent les données à tout un ensemble de services

McKinsey soutient la même théorie que moi, à propos de la décomposition de la chaine de valeur! En basculant vers un modèle d’écosystème, l’assureur doit dépasser son rôle de porteur ou agrégateur de risque, qui a une relation limitée avec ses clients. C’est en tissant des relations et en offrant des services au delà de son domaine initial qu’il pourra se dépasser et trouver des relais de croissance.

Chatbot assurantiel

Lien: Blog Spixii.

Emma Pegg de chez Spixii a réalisé un travail de compilation d’informations intéressant autour des chatbots en assurance et publie la première partie de son livre blanc sur le sujet.

Affaire à suivre, car j’ai été interviewé sur ce point, et je devrais apparaître dans la prochaine publication!

Coaching santé en entreprise

Lien: Comptoir MM.

L’obésité apparaît dans les études comme plus mortifère que la dénutrition pour la première fois. Ainsi, il est intéressant de s’interroger sur les possibilités de prévention envisageables. C’est ce que propose le Comptoir mm, dérivé de Malakoff Médéric, à travers quelques exemples, en Malaysie et en Belgique notamment qui ont pu faire leurs preuves.

Revue de presse du 22 février 2018
0 Partages

Vous pourrez aussi aimer