IRDES – e-Santé, télésanté, santé numérique, santé connectée

No votes yet.
Please wait...

Le centre de documentation de l’IRDES a publié au printemps une bibliographie thématique sur la e-Santé. Ce travail considérable donne un rapport de près de 350 pages documenté et synthétisé ! Il n’est pas le lieu ici de vous en faire une synthèse complémentaire, mais plutôt d’insister sur quelques éléments qui peuvent être essentiels dans un marché très dynamique et mouvant et dans un contexte d’ouverture des remboursements pour les téléconsultations.

Une définition de la e-Santé non stabilisée

Pour définir la e-Santé, le rapport fournit quelques références internationales, donc l’OMS (la e-Santé, ce sont « les services du numérique au service du bien-être de la personne ») ou la Commission Européenne. Puis, il s’intéresse plus spécifiquement au contexte français. Dans ce cadre, l’ouvrage de référence de Pierre Simon (Télémédecine – Enjeux et pratiques, 2015) présente plusieurs axes : la téléconsultation, la télé-expertise, la télésurveillance médicale, la téléassistance médicale, mais encore la réponse médicale apportée dans le cadre de la régulation médicale des urgences.

Force est de constater que la e-Santé est un périmètre vaste. De plus, c’est assez naturellement une vision qui s’intéresse aux actes de soins et aux professionnels de santé en priorité. C’est légitime, mais quid des enjeux pour l’assurance ?

La e-Santé pour l’assurance

Si l’on prend le sujet d’un point de vue assurantiel, Jinnbee retient une définition légèrement différente, centrée sur les cas d’usage. En effet, la e-Santé concerne par nature plutôt l’exercice de la médecine et l’état de santé des patients. Ainsi, tous les sujets n’ont pas nécessairement d’implication directe avec les contrats d’assurance.

Voici donc les thèmes :

  • Téléconsultation ou télémédecine : il s’agit de la consultation à distance d’un praticien par un patient. Elle peut être sous la forme traditionnelle d’une consultation de généraliste ou spécialiste à distance, via téléphone, visio ou cabine. Elle peut aussi être simplifiée, par le biais de demande d’avis ou de questions par exemple.
  • Téléexpertise : Echanges entre praticiens pour un 2ème avis
  • Télésurveillance médicale : Suivi à distance de l’état de santé des patients
  • Télésanté : l’accès à distance à toute l’information sur la santé, que ce soit pour le patient ou l’assuré.
  • Dossier Médical Numérique : Un lieu unique pour tracer et conserver toutes les informations liées à l’état de santé d’un patient
  • Services complémentaires : Tous les services additionnels qui peuvent
  • Outils complémentaires : tout ce qui concerne les nouvelles technologies de l’information et de la communication (TIC) autour de la santé : prise de rdv, outils de back office, selfcare.
  • Prévention santé : Tout ce qui permet à l’assureur de déterminer des programmes visant à améliorer l’état de santé de l’assuré, ou a minima, de réduire les risques de pathologies.

Evidemment tous ces thèmes n’ont pas la même importance chez les assureurs.

Comment approfondir le sujet avec Jinnbee?

Nous remplirons progressivement toutes les fiches de synthèse associées pour mettre à disposition de nos abonnés le meilleur des enjeux, des opportunités et des solutions de la e-Santé. Sollicitez-nous pour organiser une rencontre et travailler à ces cas d’usage dans votre contexte.

Abonnez vous à la newsletter, si vous souhaitez être prévenu des prochaines publications.

 

IRDES – e-Santé, télésanté, santé numérique, santé connectée
0 Partages

Vous pourrez aussi aimer