blockchain technology in healthcare

Frost and Sullivan – Blockchain Technology in Healthcare

No votes yet.
Please wait...

Frost & Sullivan propose une infographie dédiée à la technologie Blockchain dans le cadre des soins de santé (“Blockchain technology in healthcare”). Cela fait partie d’une étude plus globale, payante, sur le sujet. L’objectif est de donner quelques éléments de compréhension autour de cette technologie, les acteurs en présence et quelques cas d’utilisation qui pourraient être pertinents.

Rappels sur la technologie

blockchain technology in healthcareLa blockchain s’appuie sur 5 critères principaux :

  • Réseaux de pairs
  • Décentralisation
  • Sécurisation et cryptage
  • Confiance
  • Automatisation

blockchain technology in healthcare

Par ailleurs, 6 thèmes et enjeux sont cités et pris en compte dans le cadre de la santé :

  • Interopérabilité des données de santé : échange et mise à disposition de données de manière sécurisée sans besoin de tiers ;
  • Business models des soins de santé : transformer l’économie de la santé par des nouveaux besoins autour de l’exploitation des données de santé ;
  • Cybersécurité : la sécurisation intrinsèque à cette technologie permet de limiter les menaces informatiques sur des données potentiellement sensibles ;
  • Des soins basés sur la valeur ajoutée : permet de développer des modèles de remboursement et d’évaluation de la qualité des soins apportés ;
  • Consommation de soins : Par le retour de la confiance, la blockchain remet le consommateur de soins au cœur du système ;
  • La précision des pratiques médicales : les patients peuvent avoir accès, de manière anonyme à l’exhaustivité des données de santé.

Les acteurs en présence

Frost & Sullivan propose, pour le périmètre des Etats-Unis, une liste et une catégorisation intéressante des acteurs et des besoins en présence sur ce segment.

blockchain technology in healthcare

Cas d’utilisation

La grosse difficulté actuelle autour de la blockchain est d’entrevoir des cas d’utilisation concrets au-delà des seules capacités techniques proposées.

blockchain technology in healthcare

Néanmoins, Frost & Sullivan tente l’exercice et en propose 5:

  • Interopérabilité et échange des données : gestion d’un profil de patient, coordination des soins, stockage sécurisé des données ;
  • Règlement des sinistres et gestion de la facturation : par la limitation de la fraude et le KYC notamment ;
  • Approvisionnement en médicaments : meilleur dimensionnement des flux, réduction de la contrefaçon, etc. ;
  • Essais cliniques et recherche médicale : gestion de la propriété intellectuelle, meilleur partage des données, contrôle de l’intégrité des essais cliniques, accélérations des procédures de contrôle.
  • Sécurité informatique et Internet des Objets Médicaux : accès sécurisés pour les personnels médicaux aux données médicales générées, diagnostics à distance, identifiants uniques.

Note : les cas d’utilisation listés rassemblent des idées intéressantes. Toutefois, ils manquent de corps pour véritablement prouver la pertinence et les bénéfices de l’utilisation de cette technologie par opposition à une autre.

Pour conclure, Frost & Sullivan termine “blockchain technology in healthcare” en donnant une vision (pas vraiment étayée) des perspectives d’adoption de cette technologie à horizon 2025. Ils estiment alors que 50% des acteurs auront effectué un déploiement commercial… Cependant, sans remettre en cause la technologie, nous doutons raisonnablement de la pertinence de ce chiffre.

Frost and Sullivan – Blockchain Technology in Healthcare

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *