être assuré en 2030

EPA – Etre assuré en 2030 – A. Benhenni – Repenser le métier

This post is also available in: enEnglish (Anglais)

L’Ecole Polytechnique d’Assurance (EPA) a mobilisé près d’une cinquantaine d’experts de l’assurance pour proposer un livre blanc prospectif « Etre assuré en 2030 ». Ces experts sont issus du monde traditionnel des compagnies, de la recherche ou des startups, ce qui nous donne une vision à 360° de ce que pourrait devenir ce métier. Je vous propose de vous livrer une synthèse de ces articles dans les semaines qui viennent. Nous commençons aujourd’hui avec le premier article d’Amine Benhenni, qui s’intitule « Repenser le métier de l’assurance à l’aune des révolutions numérique et industrielle ».

Repenser le métier, en bref

repenser le métier

Cet article assez court reprend quelques thèmes importants à garder en tête

  • L’essor du smartphone dans notre consommation et nos usages
  • Mesurer plus pour connaître mieux : oui, mais pour quoi faire ?
    • Mieux provisionner le risque, notamment en ce qui concerne la conduite et le véhicules qui deviennent de plus en plus connectés
    • Le quantified self : pour l’obtention d’indicateurs concernant l’humain
  • Un parc de machines connectées (robots, outils, applications, etc) de plus en plus développées par une industrie en plein renouvellement
  • Une 4ème révolution industrielle à venir, comme un pilotage end-to-end de la chaine de production et de valeur. C’est un changement de paradigme dans l’industrie, notamment sur la place de l’homme et sur la façon de produire. Ce qui s’applique à l’industrie vaut également pour les services.
  • La maîtrise de la qualité avec une réduction des risques à tous les niveaux, et en parallèle, l’apparition de nouveaux risques comme les risques cyber ou digitaux

Dans ce contexte extrêmement mouvant, l’assureur doit repenser le métier ! Il doit à la fois

  • Devenir un partenaire privilégié des acteurs de la data pour s’associer aux grandes tendances
  • Continuer à couvrir le risque
  • Assurer des services et un accompagnement, devenir en cela un partenaire de la création de valeur

Enfin, il doit adopter ou plutôt renforcer une pratique éthique de son activité, aussi concentrée sur le quotidien de ses assurés que sur le long-terme.

Que faut-il retenir de « Repenser le métier »

Ce petit texte est très court, un peu trop court, d’ailleurs! On aurait aimé rentrer plus dans de la prospective. Si vous souhaitez une vision prospective plus fournie, vous pouvez aller lire (ou relire) l’article sur la transformation digitale de l’assurance de McKinsey.

Sans nul doute les articles suivants détailleront plus ce contenu. Si vous voulez suivre les publications futures, inscrivez vous à la newsletter du site.

EPA – Etre assuré en 2030 – A. Benhenni – Repenser le métier
0 Partages

Vous pourrez aussi aimer