assurfleet

Declasin, Assurfleet et l’assurance des flottes automobiles

No votes yet.
Please wait...

J’ai récemment eu l’occasion d’échanger avec Xavier Benard, fondateur de Declasin et Assurfleet, spécialisée dans les flottes automobiles. C’est l’occasion de présenter plus en détail leurs solutions dans la perspective de leur communication à venir pour le salon du courtage (du 17 au 18 septembre). Merci Xavier de nous avoir confié ces éléments en avance!

Proposition de valeur de Declasin – Assurfleet

Xavier Benard fait partie des quelques rares personnes qui détiennent une expertise sur les flottes automobiles. Il a fondé il y a quelques années Declasin, un outil dédié à la gestion des sinistres automobiles. C’est l’un des outils de back office dédié qui apportent un lot de fonctionnalités pertinentes en vue d’une optimisation. Sur ce segment, deux indicateurs peuvent être suivis: le nombre de dossier gérés par un gestionnaire en 1 an (qui va tout de même de 800 à 1300 en moyenne sur le marché), ainsi que le coût de revient de la gestion d’un sinistre. Declasin permet de viser une réduction par 3 du coût de revient, notamment en augmentant de manière significative le nombre de sinistres gérés par un gestionnaire.

Toutefois, Declasin est en train d’être complété par une solution de distribution des contrats flottes. En effet, sur le marché, pour bien comprendre la souscription de ces contrats, il faut s’intéresser au nombre de véhicules. Jusqu’à 15 véhicules, les contrats sont souvent traités par les agents de proximité, et au-delà de 200 véhicules, ce sont les gros courtiers qui traitent les tarifications et les souscriptions. Entre les deux, il existe selon Xavier Benard un manque d’outil qui rend l’exercice compliqué, et donc couteux. Avec Assurfleet, c’est la promesse de diviser par 4 les coûts d’acquisition grâce à un outil pensé pour ce besoin spécifique. C’est ainsi l’opportunité de se lancer plus aisément sur ce segment de marché en faisant tomber des barrières à l’entrée.

Perspectives

En tant qu’éditeur, et malgré les qualités intrinsèques de l’outil, Declasin pouvait être contraint par des cycles de vente longs. De plus, il est toujours compliqué de convaincre les assureurs d’acquérir une solution logicielle parcellaire sur la gestion.

En se repositionnant sur la distribution et avec un code courtage, Assurfleet va pouvoir réduire les délais et améliorer sa trésorerie tout en proposant un service outillé de qualité.

Au delà de la gestion des sinistres, l’enjeu de la souscription des flottes est commercialement significatif pour les assureurs. En effet, les entreprises qui ont une flotte automobile ont également, comme toutes les entreprises des besoins de santé / prévoyance collective qui peuvent être captés en souscrivant et gérant correctement la flotte. La flotte peut ainsi être considérée comme un levier d’acquisition fort vers les autres produits dans un deuxième temps. C’est donc l’opportunité de viser une saturation de portefeuille en instaurant une relation de confiance et de qualité.

Pour aller plus loin

Si la proposition de valeur de Declasin ou d’Assurfleet vous intéresse, vous pourriez aussi être intéressé par notre étude sur les solutions dédiées à la gestion des sinistres.

Découvrez nos offres de services destinées aux compagnies/courtiers, cabinets de conseil, startups insurtechs et fonds d’investissement.

Jinnbee a déjà rencontré plus de 250 startups et vous les fait découvrir au fil de l’eau et via sa chaine Youtube.

Si vous souhaitez rester informés des prochaines publications sur le blog, n’hésitez pas à vous inscrire à la newsletter:

Declasin, Assurfleet et l’assurance des flottes automobiles
0 Partages

Vous pourrez aussi aimer